Breaking News

L'Arabie saoudite est témoin de la rare visite de dirigeants chrétiens anglicans

L'Arabie saoudite est témoin de la rare visite de dirigeants chrétiens anglicans
L'Arabie saoudite est témoin de la rare visite de dirigeants chrétiens anglicans

Le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman a rencontré les chrétiens évangéliques américains à une étape rare dans les efforts du royaume pour ouvrir davantage le monde et réformer son image au niveau de la tolérance religieuse.

La délégation, qui a assisté à la réunion jeudi, était dirigée par Joel Rosenberg, expert en communication et ancien membre du Congrès américain, Michael Buckman, ainsi que par des dirigeants d'organisations évangéliques américaines, dont certaines avaient des liens avec Israël.

"La réception publique du prince héritier saoudien par les dirigeants chrétiens évangéliques au palais a été un moment historique", indique le communiqué, ajoutant: "Nous sommes ravis de l'honnêteté qui a entouré la conversation de deux heures".

La délégation a également rencontré des responsables saoudiens, dont le ministre des Affaires étrangères, Adel Al-Jubeir, l'ambassadeur d'Arabie saoudite à Washington, le prince Khalid Bin Salman, et le secrétaire général de la Ligue musulmane, Mohammed Al-Issa.

La visite de tels dirigeants non musulmans, qui affirment représenter environ 60 millions de personnes, est une ouverture religieuse inhabituelle dans le royaume.

Il est également frappant de constater que certains des symboles inclus dans la délégation sont des partisans d’Israël que l’Arabie saoudite ne reconnaît pas. Par exemple, Mike Evans, fondateur du Jerusalem Time Group, ou le Jerusalem Prayer Group, se décrit lui-même comme un "sioniste". Un chrétien dévot. "

Aucun commentaire