Breaking News

L'ambassadeur du Canada en Chine limogé à cause de la crise de Huawei


L'ambassadeur du Canada en Chine limogé à cause de la crise de Huawei

L'ambassadeur du Canada en Chine limogé à cause de la crise de Huawei

Dimanche 27 janvier
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a limogé l'ambassadeur de son pays en Chine, John MacAlum, après que le diplomate eut fait des remarques controversées sur le cas du directeur financier de Huawei, arrêté au Canada.

"Hier soir, j'ai demandé à John MacAlum de me remettre sa démission de l'ambassadeur du Canada en Chine et je l'ai acceptée", a déclaré Trudeau dans un communiqué publié samedi.

Mais le Premier ministre canadien n'a pas mentionné les raisons du licenciement du diplomate, qui est l'une des figures les plus lourdes du Parti libéral de Trudeau.

Jusqu'à la nomination d'un nouvel ambassadeur, le Canada sera représenté en Chine par le chef adjoint de la mission diplomatique à Beijing, Jim Nickel, en qualité de chargé d'affaires.

Il y a une semaine, McCallum a tenu des propos controversés lors d'une conférence de presse au Canada, à laquelle seuls des représentants des médias de la communauté chinoise du pays d'Amérique du Nord ont assisté.

Dans ses remarques, Macalom a souligné que Manj Wenchu, directeur financier de Huawei, arrêté au Canada le 1er décembre, avait eu la possibilité d'empêcher l'extradition aux États-Unis.

Le diplomate canadien a cité une déclaration du président américain Donald Trump selon laquelle il utiliserait l'affaire Wenchu, accusée par les États-Unis de violation des sanctions contre l'Iran, afin de faire pression sur les négociations commerciales avec la Chine.

Après les critiques auxquelles il a été confronté, McCallum s'est rétracté, affirmant qu'il s'était mal interprété.

L'arrestation du directeur financier du géant chinois Huawei a provoqué une grave crise diplomatique entre le Canada et la Chine


Aucun commentaire